Site icon Tours et culture

Les Testaments Margaret Atwood

Il y a tout juste un an, je découvrais (enfin!) le roman La Servante écarlate de Margaret Atwood , publié en 1987, ce fut un vrai coup de coeur, un vrai choc aussi, beaucoup de réflexions à la lecture, en écho avec l’évolution ( hélas ) de notre monde. J’étais donc très curieuse de découvrir la suite avec « Les Testaments » de Margaret Atwood, paru chez Robert Laffont, le mois dernier.

Si je l’avoue, l’effet fut un peu moins fort, il n’en reste pas moins une lecture intéressante et prenante!

34 ans après avoir écrit le premier, l’autrice a donc décidé d’en imaginer la suite, autour de la chute de son Etat totalitaire de Galaad . Comment et pourquoi un régime de ce type peut-il s’écrouler ? De l’intérieur ? De l’extérieur ? Un peu des deux ?

Les Testaments croise les voix de plusieurs femmes, en lutte contre le régime, à différents niveaux, et comment elles vont être des maillons de sa chute. C’est prenant, on se demande bien comment tout cela va pouvoir se solutionner, l’espoir alterne avec des passages angoissants et révoltants tant la situation des femmes est de plus en plus terrible à Galaad.

Il n’y a forcément plus le même effet de surprise à la découverte de cet univers, comme dans la Servante écarlate, (qu’il faut mieux avoir lu avant de lire celui-là) mais cela reste très fort et source là encore de nombreuses réflexions !

Les Testaments, roman de Margaret Atwood

Les Testaments, Margaret Atwood, traduit de l’anglais (Canada) par Michèle Albaret-Maatsch paru aux éditions Robert Laffont, 2019

https://www.facebook.com/groups/challengerentreelitteraire/

J’ai loupé la date du 14 novembre du challenge Québec en novembre – Invitation spéciale, un canadien dans la belle province- pour lequel je pensais le chroniquer au départ!


Quitter la version mobile