Le brouillard tombe sur Deptford, Ann Granger

Le brouillard tombe sur Deptford, Ann Granger

Pour la journée victorienne du Mois anglais, je retrouve avec grand plaisir le couple d’enquêteurs de choc Lizzie et Ben!

Le brouillard tombe sur Deptford, Ann Granger

Et si côté intrigue, j’avais très vite découvert l’identité du coupable, je continue à beaucoup apprécier cette série et toute l’ambiance historique autour des héros!

Dans le Londres victorien, entre docks et salons de l’aristocratie, brouillard à couper au couteau, rats ou dorures, on passe de la plus sombre des misères aux plus fortunés, et si les soucis des uns et des autres n’ont rien à voir, c’est bien un meurtre qui va les relier.

Le corps d’une femme a été retrouvée, et c’est un proche de la famille de Lizzie, qui lui avait emprunté de l’argent, qui est accusé.
Comme à l’accoutumée, entre l’enquête officielle menée par Ben, et les agissements plus discrets de sa femme, l’enquête va avancer en duo, chacun son opinion et sa manière de faire avancer les choses !

J’ai beaucoup apprécié l’arrière-plan historique, de la peinture de la plus grande misère des chiffonniers, du travail des enfants, des indigents, aux convenances et crainte du scandale de la bonne société, c’est une vraie immersion dans la société victorienne, ses contrastes et sa violence sociale.

On découvre en particulier le quartier portuaire de Deptford dans le sud est de Londres, entre chantier naval à l’abandon et dockers cherchant du travail. ..

 
A lire surtout pour le contexte, l’ambiance et l’écriture , plus que pour une intrigue très prenante bien sûr !
 

Le brouillard tombe sur Deptford, Ann Granger

Mes autres lectures de la série Lizzie et Ben:

Je suis passée directement du tome 2 au 6, ce n’est pas un problème!

La curiosité est un péché mortel – Ann Granger

Un intérêt particulier pour les morts Ann Granger
L’ orpheline de Salisbury de Ann Granger

Le témoignage du pendu de Ann Granger


Un autre roman de la même auteure : Dites-le avec du poison – Ann Granger

 

11 commentaires

Laisser un commentaire