Site icon Tours et culture

Calder et Balzac à Saché Pont de Ruan Jo Davidson Ray Sutter

Calder et Balzac à Saché Pont de Ruan Jo Davidson Ray Sutter dans le cadre du Parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine

Le thème du mois du RDV #EnFranceAussi, organisé par « http://www.lecoindesvoyageurs.fr/ » et concocté par Paule Élise de https://1916kilometres.com est Maisons d’artistes, un thème pour lequel je n’avais que l’embarras du choix en Touraine.

J’aurais pu vous parler de l’incontournable Clos-Lucé de Léonard de Vinci que j’évoquais il y a peu
à l’occasion du livre Les audaces de Léonard de Vinci Pascal Brioist, de la maison Lansyer à Loches ou encore d’un des nombreux ateliers d’artistes contemporains qui ouvrent régulièrement leur porte…

 
Mais c’est finalement Honoré de Balzac que j’ai choisi, écrivain mis à l’honneur par une série de manifestations dans la région pour fêter l’anniversaire des 220 ans de sa naissance à Tours https://balzac-tours.fr/

Visite de Saché, sur les traces de Balzac, Calder et du Lys dans la Vallée

Je me suis donc rendue à la mi-avril à Saché, à 25 km de Tours, où Honoré de Balzac résida régulièrement de 1825 à 1848, chez Jean Margonne, propriétaire du château.

 

C’est dans la petite chambre qu’il y occupait qu’il rédigea l’essentiel de certains de ses romans, comme Le Père Goriot, Louis Lambert, César Birotteau et Illusions perdues.
Le village lui servira également de source d’inspiration pour Le Lys dans la vallée .

Le château de Saché est désormais un musée consacré à l’écrivain, et un itinéraire de promenade dans la vallée de l’Indre permet de découvrir plusieurs paysages et manoirs évoqués dans le roman Le Lys dans la vallée, de quoi passer une belle journée dans les environs!

Mais au final, en découvrant Saché et ses environs, ce n’est pas d’une maison d’artiste dont il va être question, mais de plusieurs!
Vous reconnaissez ?
Et oui, Alexandre Calder, lui aussi indissociable de Saché!

L’une de ses oeuvres est présentée dans la cour du musée, et au fil de la balade qui suivra la visite, ce sont ses maisons que l’on découvrira!

 

Etape 1 : visite du musée Balzac à Saché

 

Le château se trouve dans un cadre totalement bucolique, des transats invitent à la sieste, et si la météo avait été plus favorable ce jour là, nous nous serions volontiers posés un moment dans le parc!

 

Construit sur les fondations d’une place forte du XIIe dont subsistent une tour cylindrique et une partie des douves à sec, le château Renaissance fut agrandi d’une aile au XVIIe puis d’une seconde au XVIIIe siècle.

Des ruches à livres fournissent la lecture, une belle invitation à se plonger dans l’oeuvre de l’auteur!

Mais pour l’heure, place à la visite!
Pour toutes les informations, c’est ici (le site du musée est très riche, à consulter sans hésiter ! http://www.lysdanslavallee.fr/)

  Le grand escalier du XVIIème donne accès à des intérieurs reconstitués du XIX ème siècle.

A noter tout particulièrement, les papiers peints trompe-l’oeil.

Dans chaque salle, des fiches de visites détaillent le mobilier, mais font aussi le lien avec les oeuvres, ainsi, les décors mythologiques du papier auraient pu lui inspirer le décor du salon de la pension Vauquer dans Le Père Goriot écrit à Saché en 1834.
 
Les enfants ne sont pas oubliés , entre jeux et devinettes.
 
Au deuxième étage, on plonge dans les romans!
 

 
 
 
 
 
 

La chambre de Balzac (et son addiction au café!), côtoie des reconstitutions de la chambre de l’abbé Birotteau dans Le Curé de Tours, du cabinet de l’avoué Derville dans Le Colonel Chabert, et du boudoir de Foedora dans La Peau de chagrin.


Des expositions de manuscrits, de lettres, des plans des lieux décrits dans les romans, complètent cette instructive visite.

 
Et si vous n’êtes pas très au point sur les romans de Balzac, pas d’inquiétude, vous trouverez beaucoup d’explications dans chaque salle!
On sait même quelle musique est diffusée (ce qui est loin d’être toujours le cas!)
 
 

Les nombreux lieux de la région évoqués dans ses romans

 

Partout, des échappées sur les environs…

Au loin, l’atelier de Calder ( à suivre!)

 

Au rez-de-chaussée , la reconstitution d’un atelier d’imprimerie évoque ce qui fut le métier de Balzac (avec peu de réussite!) de 1826 à 1828, tandis qu’une salle est consacrée à des sculptures autour de l’artiste.

Etape 2 Le village de Saché et les maisons d’Alexandre Calder, Jo Davidson et Ray Sutter

En sortant du musée, faites quelques pas jusqu’à la place du village, quelques maisons anciennes

Un nom attire l’oeil, les enfants de Jo DAVIDSON, sculpteur et peintre américain, qui s’installa en 1925 au manoir de Bécheron à Saché. Il a sculpté les bustes en bronze de Mahatma Gandhi, Charlie Chaplin, Herbert Hoover, Franklin Delano Roosevelt ou Anatole France.

http://www.bradburykuett.com/2017/04/02/backstory-the-slight-to-jo-davidson-at-louis-i-kahns-fdr-four-freedoms-park/

L’artiste américain Alexander Calder découvrit Saché en 1953 grâce à son ami Jean Davidson, fils du sculpteur Jo Davidson où il dit construire l’immense atelier surplombant la vallée de l’Indre sur le site du Carroi .

Il offrit un de ses mobiles au village.
En 1955, Jean Davidson et Sandra Calder, la fille aînée d’Alexander, se sont mariés à Saché

Ses Stabiles (fixes, comme celui du musée Balzac) sculptures monumentales composées de plaques de métal rivées entre elles, furent imaginées et assemblées à Saché. L’atelier accueille maintenant des résidences d’artistes https://www.atelier-calder.com/index.html

 

Reprenons la voiture (ou continuons à pieds si une petite randonnée bien agréable au bord de l’Indre vous tente!), passons les ponts sur l’eau…

admirons quelques uns des nombreux moulins du coin

 
 

 
avant de nous arrêter au lieu-dit  La Basse-Chevrière,  toujours sur la commune de Saché.
 
 

Etape 3 Calder La Basse-Chevrière Saché

Dans ce petit hameau hors du temps, Calder avait acheté deux maisons, aujourd’hui résidences privées mais dont l’aspect extérieur n’a pas changé, et la balade dans le secteur est très agréable!
 
La maison dite de François 1er, au style original, fut la première acquise par Calder à Saché
 
Il acquit ensuite la Gouacherie, dans le même hameau, avant de faire construire le Carroi.
 

Un vrai village d’artiste, puisque on y trouve aussi la maison d’un maître verrier.

 

Poursuivre la promenade un peu plus loin, à la découverte des troglodytes du coteau.

 

Etape 4, en balade sur les traces du Lys dans la Vallée

Pour les plus sportifs, on récupère l’itinéraire au musée, on enfile les chaussures de marche et en route!
3 itinéraires sont proposées, entre 10 et 14,5 km sur les traces du roman sur les communes de Saché et Pont de Ruan.
Si vous avez moins de temps ou de courage, (ce que nous avons choisi), on peut voir la plupart des sites depuis les petites routes du coin et faire une partie de l’itinéraire en voiture.

 

Le domaine de la Chevrière

 

Au bout de son allée forestière majestueuse, le château est désormais un gite;
https://www.chevriere.com/?no_lredirect=true

c’est à cet emplacement que Balzac installe le château de Clochegourde du Lys dans la Vallée.

 

Le manoir de Vonnes

Mais un autre château l’a inspiré, un peu plus à l’est, le manoir de Vonnes domine la vallée (et déploie ses jardins en terrasses) qui lui inspira cette fois son architecture pour son Clochegourde, mélange des deux châteaux réels : « Cette habitation, qui fait un bel effet dans le paysage, a cinq fenêtres de face. Chacune de celles qui terminent la façade exposée au midi s’avance d’environ deux toises, artifice d’architecture qui simule deux pavillons et donne de la grâce au logis. Celle du milieu sert de porte, et on descend par un double perron dans des jardins étagés qui atteigent à une étroite prairie située le long de l’Indre. »

Vonnes se trouve sur la commune de Pont de Ruan. L’été, on peut en visiter les jardins.
https://www.manoirdevonnes.com/

Etape 5, visite de Pont de Ruan

Nous avons suivi la D84 puis la D17 pour revenir à Saché en faisant une boucle par Pont de Ruan.
Au passage, le manoir de l’Alouette, à l’angle de la rue du « bol de lait » … en mémoire du lieu où Balzac s’est arrêté en 1830 pour reprendre des forces en buvant… un verre de lait!

Arrêt obligé ensuite sur le site des moulins, par où passe Félix pour rejoindre Clochegourde, un patrimoine bien mis en valeur!

 

A voir dans les environs de Saché

La vallée de l’Indre est une région très riche en monuments (et en itinéraire de randonnées), vous pouvez y passez plusieurs jours très agréables!
D’ailleurs, un partenariat entre plusieurs sites, dont le Musée Balzac vous permet d’obtenir un tarif réduit dans d’autres.

A proximité :

 

Balzac à Tours

Avant ou après la visite de Saché, partez sur les traces de Balzac à Tours en suivant le parcours Laissez-vous conter Balzac, de l’emplacement de sa maison natale à celui de la maison qu’il attribue au curé de Tours.
A retrouver aussi sur https://balzac-tours.fr/balzac-tours/lieux-balzaciens-a-tours/
 
De nombreuses expositions sont consacrées à Balzac dans la région cette année, vous trouverez la liste ici https://balzac-tours.fr/programmation-categories/exposition/ (archives, musée des Beaux Arts, muséum d’histoire naturelle…)

Balzac et la Touraine

Film illusions perdues Balzac Xavier Giannoli

Eugénie Grandet cinéma

Visiter Tours à Noël parcours lumière circuit Balzac illuminations

L’ interrogatoire de Vautrin  Bénabar Frederic Bouraly -Balzac Tours

Le curé de Tours Balzac cloître de la Psalette

Illusions perdues Balzac au théâtre

visite Balzac à Tours

Calder et Balzac à Saché Pont de Ruan Jo Davidson Ray Sutter

expositions Zgorecki Regards de Loire Aurelia Frey

Honoré et moi Titiou Lecoq

Visite cathédrale Saint Gatien Tours cloître de la psalette

 
 

D’autres maisons d’écrivains en Touraine

Demeure de Ronsard – Prieuré de St Cosme
Musée Rabelais – La Devinière
Musée René Descartes à Descartes

 

 

Maisons d’artistes en France

Pour retrouver les contributions des autres participants:

Quitter la version mobile