Site icon Tours et culture

L’arabe du futur 4 Riad Sattouf #BD

ALLARY EDITIONS septembre 2019

C’est grâce au Concours « La BD fait son festival »organisé par rakuten à l’occasion du Festival de la bande dessinée d’Angoulême, que je découvre enfin cette BD!

J’étais un peu hésitante à l’idée de commencer par le tome 4, mais on arrive à s’y retrouver sans difficulté (mais je vais maintenant voir à la médiathèque si je peux lire les tomes précédents pour savoir plus précisément comment on en est arrivé là!)

L’arabe du futur BD de Riad Sattouf  tome 4 une jeunesse au Moyen-Orient 1987-1992

1ère surprise : l’épaisseur du volume, BD format XXL!

 Tout commence donc ici au chapitre 17, où j’ai fait la connaissance d’un jeune collégien, venu s’installer avec sa mère et ses frères en Bretagne, tandis que leur père, universitaire,  travaille en Arabie Saoudite.

Entre deux de ses coups de fils, le jeune garçon semble avoir une adolescence comme les autres, entre problèmes capillaires, relations avec les filles et autres affres de collégiens… mais l’histoire familiale va vite le rattraper.

Tiraillé entre deux cultures, entre la loyauté envers chacun de ses parents, on doute et on se questionne avec lui.

Il y a d’abord le retour en Syrie pour des vacances dans la famille du père qui vont se prolonger de façon inquiétante… puis le discours de celui ci qui fait froid dans le dos.

On assiste peu à peu à la radicalisation du père, on le voit glisser vers l’extrémisme et tenter d’y entraîner sa famille, jusqu’au coup de théâtre final (vivement la suite).

J’ai aimé le graphisme, très sobre, et ces touches de rouge qui soulignent les éléments essentiels ainsi que les petits commentaires ajoutés dans certaines vignettes, qui apporte une dose d’humour bienvenue dans un sujet si grave.

Bref, ravie d’avoir enfin découvert cette série!

Une participation à 
 et au concours La BD fait son festival : L’arabe du futur
Quitter la version mobile