Sicile 5 île de Mozia (Mothya) marais salants Trapani, réserve naturelle Zingaro, îles Egades et Pélages

Suite du circuit en Sicile (tous les articles sont là Voyage 15 jours tour de Sicile) côté mer avec la découverte de l’île de Mozia et ses environs.

Visiter la cité de Mozia (Mothya ou Motyé)

Après Ségeste et Erice, direction la cité de  Mothya (ou Mozia, Mozzia ou encore Motyé l’orthographe varie)  sur l’île de San Pantaleo, une petite ile de la lagune du Stagnone et pour cela on traverse la saline :

La réserve naturelle de la saline Trapani e Paceco

Mozia saline

Pour y accéder, on traverse les salines (aux tas de sel recouverts de tuiles ) et moulins à vent, de la réserve naturelle de Trapani e Paceco.

le paysage est magnifique ! 

et les sportifs en profitent ! 

avant de prendre un petit bateau pour une très courte traversée vers Mozzia (moins d’un quart d’heure) 

Comment aller sur l’île de Mozia ?

Nous avons pris le bateau de la MOZIA LINE pour traverser le canal de sel d’Ettore Infersa  à l’embarquement « Mamma Caura », au coeur des salines de Marsala.

La compagnie propose aussi une balade en bateau dans la lagune, si vous avez plus de temps dans la région. 

https://mozialine-com

Découvrir Mozia 

Mozia visiter

L’île de Mozzia, habitée au VIII s. av. J.-C. par les populations puniques, le port du Kothon date du VIème siècle av. JC. Il fut transformé en saline au Moyen-Age. L’île se trouve à environ 1 km de la côte sicilienne à laquelle elle était reliée par une chaussée dallée jusque dans les années 1970.

Au programme pour nous : une promenade dans l’île et ses vestiges archéologiques, avant de visiter le musée Whiteker du nom de  Joseph Whitaker, célèbre ornithologue anglais ayant consacré sa fortune à y effectuer des fouilles archéologiques.

Entre vues sur la lagune et vestiges archéologiques, la balade est très agréable. 

 

Visite du musée de l’île

 

Au musée, une grande collection de stèles puniques, la statue d’un aurige en marbre baptisée Il Giovane di Mozia, trouvée ici en 1979, mais aussi des masques, vases, amphores… toute une vie quotidienne. 

 

 

vue de l’île

reconstitution wikimedia

Petit conseil pratique pour les voyageurs : attention aux moustiques, c’est dans cette région de la Sicile qu’ils furent les plus virulents lors de notre séjour !

 

Si nous avions passé plus de temps dans cette partie de la Sicile, nous aurions poussé jusqu’à

la réserve naturelle du Zingaro

La réserve a été créée en 1981, à la suite de protestations contre des travaux entamés en 1976 : elle est la première réserve naturelle créée en Sicile. Sa superficie est de 1 700 ha, elle s’étend sur 7 km de côtes.  riserva-dello-zingaro

Mozia zingaro sicile

A prévoir pour un autre voyage :

 les îles Égades

Petit aperçu virtuel pour le plaisir des yeux : l »archipel est composé de trois îles principales, Levanzo, Marettimo et Favignana, et de deux plus petites, Formica et Maraone (inhabitée).
En -241, les Romains conquirent ces îles qui tombèrent ensuite aux mains des Vandales et des Goths puis des Sarrasins. En 1081, les îles furent occupées et fortifiées par les Normands
La pêche au thon, mais aussi les carrières de tuf constituèrent leur principales activités.
Le port de Levanzo.

http://www.isoladilevanzo.it

vues

Favignana

visitsicily
Tonnare di Favignana

 Marettimo

photos

Castello di punta Troia
marettimo

 Formica

 

îles Pélages

 A proximité, les îles Pélages constituent un archipel de trois îles situé entre Malte et la Tunisie. Elles sont le point le plus méridional de l’Italie.
La plus grande est Lampedusa, puis Linosa et enfin la plus petite et inhabitée Lampione.
Le point culminant de l’archipel, le Monte Vulcano, se situe à Linosa (île d’origine volcanique) et atteint 186 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Linosa

Linosa et ses maisons multicolores
Linosa

Lampedusa, devenue tristement célèbre,

Bref, une zone de la Sicile qui mérite un séjour à elle seule!

A suivre!

Un commentaire

Laisser un commentaire