Je m’appelle Lucy Barton de Elizabeth Strout #RL2017

Pierre Brévignon (Traducteur)
Fayard
Hospitalisée à la suite d’une opération, Lucy Barton reçoit la visite impromptue de sa mère avec laquelle elle avait perdu tout contact. Tandis que celle-ci se perd en commérages, convoquant les fantômes du passé, Lucy se trouve plongée dans les souvenirs de son enfance…
Mon petit mot

J’avoue ne pas avoir totalement accroché avec ce roman, difficile parfois de savoir pourquoi on passe à côté… un rendez-vous manqué…

Pourtant, l’histoire de cette jeune femme est intéressante, le rapport aux membres de sa famille, les difficultés à se comprendre, à se dégager de son milieu familial et social, à faire abstraction du regard des autres, les blessures qui ne cicatrisent pas, l’amour qui se faufile tout de même…
En parallèle à l’histoire de Lucy, de sa construction identitaire loin des siens (d’où l’importance du titre, cette affirmation de soi) , d’autres personnages sont brièvement évoqués, comme autant de contre-point, et c’est peut-être cette brièveté qui m’a dérangée. J’aurais bien creusé un peu plus les parallèles ou les différences avec certains d’entre eux.
Bref, d’autres l’ont aimé sans bémol, à vous de vous faire votre avis!
 Mois Américain chez Titine.

6 commentaires

  1. Il est dans ma pal et j'ai lu un avis extrêmement négatif qui m'a beaucoup refroidi. Sans être totalement négative tu es bien moins enthousiaste que d'autres, c'est ce qui m'inquiète je dois dire^^

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s