LE SACRIFICE DES DAMES de  Jean-Michel DELACOMPTÉE #RL2017

Robert Laffont

En ce début du XVIe siècle, les Ottomans menacent la Hongrie. Le comte Gabor, joueur d’échecs incomparable, gouverne le comitat de Paks. Sa fille Judit, joueuse hors du commun elle aussi, se désespère de l’apathie de son père face au péril turc. Pour parvenir à ses fins et sauver son pays, Judit trame un projet machiavélique.



Mon petit mot


Un roman choisi pour sa couverture, qui m’a replongée dans mon récent séjour à Vienne (je reviendrai plus tard sur ce tableau!) et qui en effet prolonge très bien ce séjour.

On se croirait dans une biographie historique, d’une souveraine du temps, une Catherine II ou une Marie-Thérèse d’Autriche, tant l’époque est campée avec précision, les conflits internes à ces régions de la Hongrie, la menace des Ottomans, les religions… et pourtant, l’essentiel est bien imaginaire, voici donc un roman historique réussi!

Et il faut reconnaître que le personnage principal a de quoi marquer la mémoire!
Une jeune fille qui lit Machiavel, refuse le mariage arrangé par sa mère, se révèle aussi brillante cavalière que fine stratège… et joueuse d’échecs hors pair! (les connaisseurs de ce jeu y trouveront d’ailleurs un intérêt accru en pouvant anticiper les coups de  l’une ou l’autre des différentes parties qui tiennent une place capitale dans le roman).

Un roman qui donne à réfléchir sur le pouvoir, les moyens mis en oeuvre pour y parvenir, il y aurait de quoi en extraire plus d’une discussion philosophique!

9 commentaires

Laisser un commentaire