Site icon Tours et culture

Tony et Marilyn, Szafa, la dernière idole

Entre musique, cirque et théâtre, suite des chroniques des spectacles vus à Avignon!

Tony et Marilyn Jean-Philippe Bêche   Olivier Macé #off16

La Luna

  • Avec Maud Baecker, Nicolas Van Beveren
  • Mise en scène : Olivier Macé
  • Régisseur : Arnaud Bouvet

Un spectacle choisi pour son interprète, Maud Baecker, que j’avais remarquée dans le Cercle des illusionnistes, et que j’imaginais très bien dans ce personnage, et en effet, cela fonctionne très bien !

C’est l’histoire de la rencontre de Marilyn (encore Norma Jean) et de Tony Curtis, au début des années 50, avant le succès.
Norma Jean Baker… ses doutes, ses angoisses, son rapport à sa mère, aux hommes… toute la fragilité et la complexité du personnage apparaissent en quelques scènes.
Il est aussi cabossé qu’elle, ils sont fait pour se comprendre, s’aimer, s’aider… pour quelques heures… 

Entre romantisme, émotions et rires (la scène de « coaching » en préparation d’un tournage en particulier) , tous les ingrédients sont réussis pour passer une bonne soirée!

la dernière idole Hélène François / Emilie Vandenameele 

Arthéphile
  • Aevc : Pierre-François Garel
  • Miseen scène : Hélène François, Emilie Vandenameele
  • Lumière : Etienne Exbrayat
  • Régisseur général : Manu Vidal
  • Créateur son : Thomas Beau
  • Chorégraphie : Stéphanie Chêne

Un spectacle que je me suis décidée à aller voir grâce au bouche à oreilles, qui fonctionne très bien à Avignon ! Le plaisir d’échanger dans les files d’attente, de confronter les points de vue …

Une mise en « cène » portée par un excellent comédien , nous entraîne de l’autre côté du rideau de scène … et ce n’est pas très beau à voir !
Toute ressemblance avec un certain Johnny, idole des jeunes devenu moins jeune, est totalement volontaire!

Quête d’identité, de vie, d’amour… la star chavire…  et se perd…il restera de belles images de la scénographie et l’engagement de l’interprète…

Szafa Valentina Santori #off16

ÉCOLE DU SPECTATEUR

  • Avec : Valentina Santori
  • Création Lumière : Olivier Elbaz
  • Création Musicale : Laurent Foutaise
  • Scénographe : Martina Fortunato
  • Photographie 1er court métrage : Bertrand Depoortere
  • Création sonore 1er court métrage : Lior Shoov
  • Photographie 2eme court métrage : Nerea Villares
  • Création sonore 2eme court métrage : Daniel Marianski

 Dans un monde où tout se ressemble, ce spectacle suit le chemin des petites choses, des détails, des relations simples mais sincères.
D’origine italienne, Valentina Santori est jongleuse en massues et utilise dans ce spectacle la nouvelle technologie (projection vidéo d’animations réalisées en stop-motion) et le spectacle vivant (jonglerie, manipulation d’objets et expression corporelle).

Petite pause entre deux spectacles, sous une yourte installée dans une cour d’école .

La proposition est intéressante, mélanger jonglage, vidéos avec cette technique du stop motion, c’est original et cela se marie bien !

 La technique consiste à animer un objet pas à pas  en photographiant l’objet dans toutes les positions qui composeront le mouvement final désiré.
Un très joli moment, à part! 

Quitter la version mobile