La Cenerentola de Gioacchino Rossini Savary Trottein Tours

opéra de tours janvier 2016

Livret de Jacopo Ferretti

Direction : Dominique Trottein
Mise en scène : Jérôme Savary, réalisée par Frédérique Lombart
Décors et costumes : Ezio Toffolutti , assisté de Lucia Lucchese
Lumières : Alain Poisson
Chorégraphie : Frédérique Lombart

Angelina : Carol Garcia
Clorinda : Chloé Chaume
Tisbe : Valentine Lemercier
Don Ramiro : Manuel Nunez-Camelino
Don Magnifico : Franck Leguérinel
Dandini : Philippe Estèphe

Orchestre Symphonique Région Centre-Val de Loire / Tours
Choeurs de l’Opéra de Tours et Choeurs Supplémentaires

Pour avoir une idée de la musique : Carol Garcia. OPERALIA 2014. Cenerentola rondó finale 

 

et pour une idée de la mise en scène

 

montage du décor

Mon petit mot

Une soirée à l’opéra qui nous fait replonger dans l’ambiance des fêtes!

Le charme du décor, les toiles peintes, les portes, l’arrivée du beau-père, les chûtes… qui donnent toute une suite une ambiance légère et joyeuse (sans parler des costumes ou du traitement des deux soeurs, on est résolument dans le comique, en revanche, je ne suis pas totalement convaincue par les danses… ), et puis l’on sait que tout finira bien, et que la bonté, l’amour, le pardon… l’emporteront…. alors, laissons nous de notre côté emporter par la musique et le belcanto !
Je ne connaissais pas cette « opera buffa », on y découvre quelques différences avec le conte de Perrault, pas de pantoufle par exemple mais un bracelet (mais la mise en scène lui offre un petit clin d’oeil, tout comme à la citrouille!), pas de fée non plus, ni de belle-mère, bref,  de quoi redécouvrir autrement cette histoire bien connue!
Et pour rester dans les découvertes, la plupart des chanteurs faisaient leurs débuts à Tours, des noms à retenir, Carol Garcia  et Sévag Tachdjian en tête pour ma part, ainsi que le duo prince – valet qui fonctionne très bien !

8 commentaires

  1. OK, j'y vais demain, mais je connais quelqu'un qui y était hier soir (j'ai cru comprendre que ce n'est pas son opéra préféré de Rossini)A regarder les extraits ci dessus, oui, ça m'a l'air rossinien et savaryesque … On verra. Heureusement je n'ai pas regardé la version de Rome au cinéma (elle passait hier soir). J'aime bien Rossini quand c'est débridé.Oui, de nouveaux chanteurs. j'ai déjà entendu Philippe Estèphe dans Don Giovanni (rôle titre), TB.

    J'aime

  2. Purcell? Ouh la chance!Bon, ce Rossini, ce n'est pas son meilleur (le barbier de Séville est au dessus). Un peu dans tous les sens et même des longueurs (la fin tardait, pourquoi ajouter des scènes inutiles,on avait compris). pas vraiment beaucoup de chouettes airs, beaucoup de scènes avec les soeurs, OK, on avait déjà compris.A part ça, rien à redire, chanteurs au top et bons acteurs en plus. C'est juste Giaccomo qui est un peu plus faible, quoi.

    J'aime

Répondre à claudialucia Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s