Claudie George Sand

Il y a quelques temps,paikanne proposait une lecture commune autour de George Sand pour la fin mars et Sophie un événement Blogs en scène pour la journée mondiale du théâtre le 27 mars, j’ai donc choisi de faire coup double et de me plonger dans le théâtre de George Sand (de nombreuses oeuvres sont accessibles en ligne : théâtre de George Sand).

J’ai choisi de découvrir :

 Claudie Drame en trois actes, représenté, pour la première fois, sur le Théâtre de la Porte-Saint-Martin, le 11 janvier 1851.

Personnages

LE PÈRE RÉMY, ancien soldat, vieux moissonneur (octogénaire)
CLAUDIE, sa petite-fille, 21 ans
LA GRAND’ROSE, paysanne  riche, propriétaire  de la  métairie des Bossons, de 25 à 30 ans, belle femme élégante
FAUVEAU, métayer de la Grand’Rose, paysan aisé, 50 ans
LA MÈRE FAUVEAU, sa femme, de 45 à 50 ans
SYLVAIN, leur fils, 25 ans
DENIS RONCIAT, paysan faraud, 30 ans
UN CORNEMUSEUX

À la métairie des Bossons

Une pièce de théâtre qui nous emporte dans un autre temps, le vocabulaire, les situations, et puis delà de ce charme un peu désuet des premières répliques, très vite, arrivent des considérations qui retiennent toujours notre attention.

Une toute jeune fille, orpheline, puis abandonnée alors qu’elle était enceinte, lorsque l’héritage espéré par le précédant cupide s’envole… se retrouve dans une détresse totale, sujette à l’opprobre, miséreuse…
De nombreuses réflexions sur les hommes, le mariage, les rapports hommes-femmes, vus du côté de cette Claudie, mais aussi de Rose, veuve  dont est envisagé le remariage. La situation de la fille – mère dans cette campagne du milieu du XIX… les raisons poussant au mariage, argent, intérêt foncier… amour… d’ailleurs, tout finira bien…
Un hymne au travail également, le travail paysan présenté avec de nombreux détails, la vie quotidienne du petit peuple est portée sur la scène parisienne , et une scène (ACTE I Scène V) dénonçant les injustices de salaire entre hommes et femmes… ça ne vous rappelle rien?

Bref, on retrouve de nombreux thèmes chers à l’auteure, et je pense poursuivre l’exploration de ses pièces de théâtre!

La pièce fut reprise ensuite à la Comédie française pour 16 représentations en 1904-1905
décor de l’acte 1 par DEVRED Alfred Décorateur

12 commentaires

  1. Je n'ai jamais lu aucune des pièces de théâtre de Sand. Celle-ci a un sujet intéressant et très en avance sur son temps. je suis sûre que cela a dû faire scandale, en effet!Sand est un auteur romantique, ce billet peut donc participer au challenge du même nom.

    J'aime

  2. si cela vous dit, comme j'aimerais bien poursuivre dans la découverte du théâtre de George Sand, pourquoi pas une lecture commune d'une pièce au choix dans les semaines à venir?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s