Site icon Tours et culture

Roméo et Juliette opéra de Tours Ossonce Fourny Laconi Gillet

Roméo et Juliette de Gounod à l’Opéra de Tours
Opéra en cinq actes de Charles Gounod, livret de Jules Barbier et Michel Carré d’après le drame de Shakespeare, créé à Paris au Théâtre-Lyrique en 1867.

Nouvelle coproduction décors, costumes et accessoires Opéra de Tours,
En coproduction avec l’Opéra-Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse Opéra-Théâtre de Metz Métropole, Opéra de Reims et Opéra de Massy

Opéra de Tours : Juliette Anne-Catherine Gillet,  Roméo Florian Laconi


Direction Jean-Yves Ossonce
Mise en scène Paul-Émile Fourny
Décors Emmanuelle Favre

Maquette Décor Roméo et Juliette opéra de Tours

Costumes Dominique Burté
Lumières Jacques Chatelet

Avec :
Roméo Florian Laconi
Juliette Anne-Catherine Gillet
Stéphano Marie Lenormand
Gertrude Doris Lamprecht
frère Laurent Jérôme Varnier
Capulet François Harismendy
Tybalt Christophe Berry
Mercutio Ronan Nédélec
Orchestre Symphonique Région Centre – Tours direction Jean-Yves Ossonce , Chœurs de l’Opéra de Tours

Juliette, grand théâtre de Tours

Mon petit mot:
Dès le lever du rideau, l’ambiance est clairement posée (joli prologue d’ailleurs avec le choeur), on entre de plein pied dans la tragédie. L’on va suivre les deux amoureux dans leur quette perdue d’avance, deux être en décalage total avec le reste du monde où ils vivent (gros décalage de costumes également entre les deux familles, avec comme l’a bien caractérisé je trouve mon voisin, un petit air pirates des Caraïbes pour Roméo et son clan!) .
Une production portée par une très belle distribution, les deux rôles titre en tête et un coup de coeur également pour Marie Lenormand en Stéphano, des jeunes chanteurs qui confirment leur talent! Une belle diction pour la plupart, et ça aussi, c’est très agréable!
Côté décors, un escalier sans fin, et la métaphore (trop?)  filée du cerf et de ses bois, St-Hubert pour la chapelle, rappelant sans-cesse le poids de la famille Capulet à Juliette…
Bref, il reste deux représentations, si vous avez l’occasion, allez-y!
dans le cadre du challenge:

Quitter la version mobile